Fine Faugères Artisanale et confidentielle

« C’est une eau-de-vie suave et élégante. Faugères a cet atout sur le reste de la région : un terroir homogène de schistes qui donne des eaux-de-vie souples et douces ».
Mathieu Frécon, auteur de "L'ALAMBIC - l'Art de la Distillation - Alcools, Parfums, Médecines"


Depuis près de deux siècles, des passionnés élaborent une eau-de-vie élégante et complexe issue du terroir de Faugères… 

Élaborée pour la première fois au début du XIXème siècle, la Fine Faugères est reconnue le 19 Mars 1948 grâce au travail d'une association de défense des vins de Faugères, dont le Baron Le Roy, fondateur de l'INAO, faisait partie.

Abandonnée dans les années 1980, sa production est relancée en 2000 par un petit groupe de vignerons attachés au patrimoine qu'elle représente. L'histoire de l'appellation est en effet intimement liée à celle de cette eau-de-vie de vin qui figurait dans les caves impériales sous Napoléon.

Aujourd’hui, tout se déroule chez Martial dans l’Atelier du Bouilleur : passionné de nature et de produits de bouche, il travaille de façon artisanale et en portant une attention toute particulière au respect de l'environnement.

Chaque année, une dizaine de vignerons lui confient quelques litres de vins issus du terroir de Faugères. Il les distille non pas une fois mais deux à l’aide d’un alambic charentais, dit "à repasse", pour n’en extraire que le meilleur. 

img-auto

L’eau-de-vie vieillit et se complexifie en fûts de chêne. Ce n’est qu’après 5 ans au moins, et le plus souvent une dizaine d'années, que la Fine Faugères est mise en bouteilles ! Elle a alors développé des notes étonnamment fruitées, salines et des arômes de feuille de tabac. Sa douceur et sa longueur en bouche la rende unique.

Exceptionnelle et très confidentielle, la Fine Faugères figure parmi les grands esprits - au sens de spiritueux - élaborés artisanalement sur le territoire français.

L’Atelier du Bouilleur reçoit le soutien de l’Union des Distilleries de Méditerranée.