IMPRESSIONNANT PALMARÈS COLLECTIF Les Trophées des Vignobles d'Occitanie 2019 pleuvent sur l'AOP !




Agroécologie, dynamique territoriale, œnotourisme, marketing : les prix pleuvent sur Faugères lors de la remise des Trophées des Vignobles d'Occitanie le 13 juin dernier ! Car si le projet "Faugères, Grands Vins de Nature" porté par l'AOP y recevait le Grand Prix d'Or dans la catégorie Engagement agroenvironnemental et sociétal, des lauréats faugérois ont en effet également été désignés dans chacune des 3 autres catégories.

Organisé pour la première fois en 2019 par le magazine Terre de Vins, le concours des Trophées des Vignobles d'Occitanie avait pour objectif de mettre en lumière les démarches innovantes et les actions développées par les différents acteurs de la filière vitivinicole régionale dans les domaines de l'agroenvironnement, de la dynamique territoriale, de l’œnotourisme et du marketing du vin. Autant de catégories et... autant de prix remportés pour l'appellation Faugères ! Un impressionnant palmarès collectif qui témoigne d'une dynamique et d'une ambition d'appellation engagée, et sur tous les fronts :

GRAND PRIX D'OR - Catégorie "Engagement agroenvironnemental et sociétal"
AOP Faugères pour son projet "Faugères, Grands Vins de Nature" (34480 Laurens)

GRAND PRIX D'OR - Catégorie "Dynamique territoriale"
Mas Olivier Vignobles Investissement (AOP Faugères - 34600 Faugères)

GRAND PRIX D'OR - Catégorie "Oenotourisme"
Domaine du Météore (AOP Faugères - 34480 Cabrerolles)

MÉDAILLE D'ARGENT - Catégorie "Marketing du vin"
Terroirs d'Occitanie (AOP Faugères - 34600 Faugères)

Dans un article du 14 juin, le magazine Terre de Vins relate la remise des prix qui avait eu lieu la veille et durant laquelle les paroles engagées de Nathalie Caumette, Présidente de l'appellation, semblent avoir interpelé Sébastien Pla, conseiller régional qui représentait Carole Delga ce jour-là :

"Les enjeux du changement climatique étaient également au cœur de cette première édition des Trophées à travers un prix de l’Engagement agro-environnemental et sociétal valorisant « les initiatives agro-environnementales et l’incitation à intégrer ces initiatives. Le grand public ne se rend pas compte à quel point les démarches sont exigeantes dans ce domaine-là », rappelait Miren de Lorgeril, présidente du CIVL.

L’initiative de l’appellation Faugères, la première de France à inscrire la transition agroécologique au cœur de son projet syndical à travers le plan décennal « Faugères, Grands vins nature » (Grand Prix d’Or), est à cet égard remarquable. « Être un laboratoire à ciel ouvert, capitaliser le foisonnement d’initiatives individuelles et locales et nous appuyer sur de nouvelles connaissances scientifiques afin de réinventer la viticulture de demain, pas à pas », telle est l’ambition de cette appellation pour l’avenir, rappelait Nathalie Caumette, vigneronne et présidente de l’ODG. Mais « toute cette responsabilité qui arrive, ces questions et l’enjeu de la transition agroécologique ne doivent pas impliquer que les seuls vignerons, il en va aussi de l’implication [du négoce], des banquiers, des politiques, de l’État », insistait cette vigneronne.

« J’ai entendu le cri de la présidente de l’ODG Faugères, il faut aller plus vite dans la transition, plus loin, plus fort », insistait le conseiller régional Sébastien Pla."